• Trous Noirs ? Comment ça marche ?... Infos

    Emissions à venir :

    17 mai 2021 Anarchie et anarchistes

    On connaît Élisée Reclus, le géographe et l’anarchiste. On connaît moins sa nombreuse fratrie. La douloureuse expérience révolutionnaire que va vivre Élisée Reclus en ce printemps 1871 va être déterminante pour les orientations politiques qu’il va prendre, avec d’autres, dans les années qui suivent.
    Ce lundi 17 mai, Trous Noirs vous propose de vivre la Commune de Paris « de l’intérieur », à partir de la correspondance des Reclus. Élisée Bien sûr, mais aussi Elie et sa « Commune au jour le jour », Paul le médecin, Fanny la compagne d’Élisée, et Louise la sœur bien aimée. Une lecture à quatre voix qui confronte la violence du quotidien, à l’exaltation de la foule, à la « rongeante anxiété » d’être sans nouvelle des siens...

    ~ ~ ~ ~

    ♪ ♫


    Emissions des dernières semaines :

    10 mai 2021 Liberthèmes

    À l’heure où les lobbies sont toujours plus influents, nous vous proposons de réécouter l’émission du 28 septembre 2015 :
    Stéphane Horel, journaliste indépendante, a mené de nombreuses enquêtes sur les manœuvres d’influence et conflits d’intérêt, présentées dans des documentaires tels « Les alimenteurs », « Les Médicamenteurs », « Endoc(t)rinement » (règlementation européenne sur les perturbateurs endocriniens).

    ~ ~ ~ ~

    03 mai 2021 Terre et radioactivité

    Le 26 avril 1986, débutait la catastrophe nucléaire de Tchernobyl ; la situation actuelle prouve que l’énergie nucléaire n’est pas le vert paradis que l’on nous promet :
    « L’état général de la santé de la population ne cesse de se dégrader. La morbidité est chiffrée par le nombre de maladies enregistrées par an et par mille habitants. En 1986 les valeurs étaient identiques chez les enfants et les adultes : 300. Dix ans plus tard elles s’étaient disjointes : 1 160 chez les enfants et 780 chez les adultes. Depuis la morbidité dans ces deux populations tend à converger, l’une – des enfants – vers 1 500, et l’autre – des adultes – vers 1 300. Les adultes d’aujourd’hui sont les enfants d’hier… il ne faut donc pas limiter notre vision des problèmes à l’état de santé de la population infantile. » Yves Lenoir, le 21 avril 2021. Lire l’article. Voir aussi : Enfants de Tchernobyl Belarus
    Aujourd’hui, l’émission du 9 mai 2016, que nous annoncions ainsi :
    Le système des normes de protection radiologique minore systématiquement les dégâts des activités nucléaires. Depuis les années 1950 l’énergie atomique a fait l’objet d’une intense propagande au niveau mondial allant jusqu’à affirmer que l’usage de faibles doses de radioactivité permettrait de décupler la production agricole ! Les « experts » ont défini les normes de protection sans aucun contrôle et leurs méthodes pour minimiser les conséquences de Tchernobyl se sont encore aggravées après Fukushima. Yves Lenoir, président de l’association « Enfants de Tchernobyl Belarus », nous en parle à partir de son livre La comédie atomique – l’histoire occultée des dangers des radiations.

    ~ ~ ~ ~

    26 avril 2021 Terre et radioactivité

    Il y a tout juste 35 ans, le 26 avril 1986, débutait la catastrophe nucléaire de Tchernobyl ; la situation actuelle prouve que l’énergie nucléaire n’est pas le vert paradis que l’on nous promet :
    « L’état général de la santé de la population ne cesse de se dégrader. La morbidité est chiffrée par le nombre de maladies enregistrées par an et par mille habitants. En 1986 les valeurs étaient identiques chez les enfants et les adultes : 300. Dix ans plus tard elles s’étaient disjointes : 1 160 chez les enfants et 780 chez les adultes. Depuis la morbidité dans ces deux populations tend à converger, l’une – des enfants – vers 1 500, et l’autre – des adultes – vers 1 300. Les adultes d’aujourd’hui sont les enfants d’hier… il ne faut donc pas limiter notre vision des problèmes à l’état de santé de la population infantile. » Yves Lenoir, le 21 avril 2021. Lire l’article. Voir aussi : Enfants de Tchernobyl Belarus.
    À l’occasion de ce triste anniversaire, nous vous proposons de réécouter les deux émissions que nous avions faites il y a 5 ans avec Yves Lenoir. Aujourd’hui, l’émission du 25 avril 2016, que nous annoncions ainsi :
    30 ans après le désastre nucléaire de Tchernobyl ses effets se font sentir : 80 % des enfants des zones contaminées développent diverses pathologies. Pour la prochaine catastrophe les « autorités » françaises sont prêtes : gestion par l’armée des populations irradiées, utilisation de l’état d’urgence, multiplication par 20 des seuils de contamination « tolérés », notion de « développement durable en zone contaminée »... Entretien du 26 janvier 2015 avec Yves Lenoir, président de l’association « Enfants de Tchernobyl Belarus », auteur de La comédie atomique – l'histoire occultée des dangers des radiations.

    ~ ~ ~ ~

    ♪ ♫