• Trous Noirs ? Comment ça marche ?... Infos

    Emissions à venir :

    ♪ ♫


    Emissions des dernières semaines :

    27 septembre 2021 Liberthèmes

    « ICI ON NOIE LES ALGÉRIENS » (graffiti à l'est du pont des Arts) :
    Le 17 octobre 1961, le FLN appelle les Algériens à manifester pacifiquement, avec femmes et enfants, pour protester contre le couvre-feu imposé aux seuls FMA (Français musulmans d'Algérie) par Maurice Papon, préfet de police de la Seine.
    En ce soir pluvieux, 20 000 manifestants convergent depuis les banlieues parisiennes, ignorant que Maurice Papon, avec l'aval du ministre de l'intérieur Roger Frey et du Premier ministre Michel Debré, prépare un véritable massacre et une vaste chasse à l'homme : 12 000 arrestations, corps roués de coups, coups de matraques, coups de crosse, coups de feu, flaques de sang, corps jetés dans la Seine : « Sous le Pont Saint-Michel coule le sang »...
    Bilan officiel : deux morts. La presse, sauf Libération et L'Humanité, choisit sa « vérité » : « Paris envahi par les meneurs et les tueurs », Le Parisien libéré.
    Les jours suivants se déroulent de véritables ratonnades policières dans les foyers d'Algériens.
    La bataille de Paris, livre de Jean-Luc Énaudi, lance en 1991 recherches et témoignages sur ces événements, occultés pendant 30 ans. Encore aujourd'hui l'accès libre aux archives, marquées du secret, est entravé par l'État : le nombre de morts, plusieurs centaines, n'est pas connu avec précision.
    Notre invité est Gilles Manceron qui, depuis longtemps, participe à faire connaître l'histoire coloniale de la France. L'émission est co-animée avec Mohamed, autre animateur de Radio Libertaire.

    ~ ~ ~ ~

    20 septembre 2021 Terre et radioactivité

    « Une centrale nucléaire est un monstre, qui crache en permanence son haleine mortelle, ses humeurs, à l’air libre, dans l’océan comme dans le sol… Elle est maudite dans la terre, dans le ciel et dans la mer. Les morts de Fukushima ne sont plus des morts : ce sont des déchets nucléaires ».
    Ces mots sont de Michaël Ferrier, écrivain résidant à Tokyo qui, le 11 mars 2011, avait décidé de se rendre dans la région sinistrée et en avait ramené Fukushima, récit d'un désastre.
    « J'ai débarqué au Japon le 10 mars. J'ai vécu une semaine sur place, à Tokyo, au moment du séisme, du tsunami et de l'explosion de la centrale. J'ai réalisé que les voix des témoins, des victimes, étaient beaucoup plus fortes que ma subjectivité personnelle. Depuis le 11 mars, je ne peux plus vivre sans penser à Fukushima ! »
    Ces paroles appartiennent à Kenichi Watanabe, réalisateur qui, par la suite, a réalisé trois documentaires pour « dénoncer le monde nucléaire » : Le monde après Fukushima ; Terres nucléaires, une histoire du plutonium ; Notre ami l'atome, un siècle de radioactivité.
    Dans notre studio Michaël Ferrier, auteur des commentaires de ces trois films, à l'occasion de la sortie de Notre ami l'atome qui en reprend une version plus complète avec des passages inédits, livre agrémenté de nombreuses photographies.

    ~ ~ ~ ~

    13 septembre 2021 Sous les pavés... la terre

    Le « vert » est une couleur très portée dans discours, publicités, institutions et panneaux électoraux. Alors, tous « écolos » pour sauver la planète ?
    Du naturaliste Henri David Thoreau au 19ème siècle au capitalisme vert actuel, l'arc-en-ciel est très largement déployé.
    Ce pseudo-consensus est facilité par la confusion entretenue, entre une science pratiquée par des écologues qui étudient la relation des êtres vivants avec leur environnement (écologie, ou mésologie du géographe anarchiste Élisée Reclus) et l'écologisme, mouvement politique animé par les écologistes, qui devient aujourd'hui central dans l'évolution du système politique et économique.
    Quelles sont les relations avec l'anarchie et les anarchistes ? Pour éviter les réponses simplistes le mieux est de se fonder sur une connaissance historique de l'évolution de ces termes. C'est justement le propos du livre Noir & vert – anarchie et écologie, une histoire croisée, du géographe Philippe Pelletier : nous l'avons enregistré dans une récente conférence-débat sur ce thème.
    Il est notamment l'auteur d'Effondrement et capitalisme vert et d'Anarchisme, vent debout !

    ~ ~ ~ ~

    ♪ ♫