• Trous Noirs ? Comment ça marche ?... Infos


    ♪ ♫

    Emissions des dernières semaines :

    18 novembre 2019 Liberthèmes

    Le 22 septembre sʼétait tenue à Saint-Denis la troisième rencontre nationale des coopératives alimentaires autogérées coordonnées dans la Fédé-Coop. Nous avons échangé avec les animateurs des onze coopératives représentées, dont Cocoricoop de Villers-Cotterêts dans lʼAisne. Ses objectifs rejoignent ceux de la plus ancienne Diony-Coop de Saint-Denis (3 magasins, 700 familles) :
    Redonner à chacun du pouvoir sur sa consommation, ce qui passe par lʼautogestion : pas dʼemployés, pas de chefs.
    Accès au plus grand nombre : les produits sont au prix dʼachat.
    Connaître les producteurs et les aider par un prix juste, sans intermédiaire.
    Retrouver des liens, de la solidarité en favorisant lʼinitiative individuelle et lʼexpérimentation.
    Deux des initiateurs de Cocoricoop, Ghislaine et Ludovic, sont dans les studios de Radio Libertaire.

    ~ ~ ~ ~

    11 novembre 2019 Luttes sociales

    Les membres du collectif « La Horde » font connaître et participent aux initiatives antifascistes de terrain. Ils proposent sur leur site un point de vue antifasciste sur lʼactualité nationale et internationale : « Notre antifascisme doit rester autonome, à lʼégard de lʼÉtat comme des partis électoralistes », « Notre antifascisme se doit dʼêtre internationaliste : abolition des frontières, libre circulation, solidarité internationale, rejet des logiques de guerre ». « Plus quʼune lutte de résistance, il sʼagit dʼune lutte émancipatrice plaçant la critique de lʼÉtat et du capitalisme au cœur de lʼanalyse du processus de fascisation ». Ils suivent depuis plusieurs années lʼévolution des différents groupes qui pratiquent des discours nationalistes, racistes et sexistes et présentent une cartographie régulièrement mise à jour de la nébuleuse de lʼextrême-droite.
    Notre invité était déjà venu dans nos studios présenter brièvement lʼinterview du collectif parue dans Le Monde Libertaire dʼoctobre.

    ~ ~ ~ ~

    4 novembre 2019 Anarchie et anarchistes

    Venezuela : Ni Trump, ni chavisme ! Nos compagnons du périodique libertaire vénézuélien El Libertario décrivent ce « socialisme du XXIème siècle » instauré par le populiste Chavez et prolongé avec difficulté par Maduro : « Dans les faits il n’a pas dépassé le simple capitalisme d’État avec comme base l’abondance de la rente pétrolière. La souveraineté populaire est la souveraineté d’une élite de militaires, d’entreprises transnationales et de la bourgeoisie bolivarienne naissante ». Aujourd'hui, la manne pétrolière se tarit, Madero n'a pas le charisme de Chavez et les conditions matérielles de la population se dégradent fortement. L'opposition, regroupée autour de Juan Gaidó, droite radicale, joue le pourrissement et s'efforce de l'aggraver. Ainsi, les anarchistes doivent affronter la pseudo-gauche chaviste installée au pouvoir, la droite liée aux États-Unis, la « gauche » et l'extrême-gauche qui soutiennent ce régime au nom de l'anti-impérialisme : « Nous misons sur des mouvements sociaux qui permettent de construire des modes d’action directe et d’autogestion étrangers au contrôle de l’État, ces espaces de liberté et d’égalité solidaires qui seront le germe de ce futur pour lequel nous luttons ». Carlos, correspondant d'El Libertario, évoque l'histoire récente de ce pays.

    ~ ~ ~ ~

    ♪ ♫