• Trous Noirs ? Comment ça marche ?... Infos

    pour sauter des lignes

    Emissions à venir :

    1 mai 2017 Anarchie et anarchistes

    Voter, cʼest abdiquer !
    Les propositions anarchistes permettent à un collectif de définir lui-même ses choix et ensuite de les faire appliquer par des mandatés, quʼil contrôle et éventuellement révoque. Une des objections est que cela ne peut marcher que pour des groupes restreints et dans des domaines limités. Cʼest pourquoi il est important de connaître diverses expériences concernant un nombre important de personnes. Comme premier exemple, nous repassons un entretien avec Rosaluz, une compagne mexicaine qui a vécu plusieurs années dans les communautés zapatistes, et qui explique dans le détail leur fonctionnement fédéraliste à 3 niveaux (village, commune autonome, caracol). Plusieurs centaines de milliers de personnes ont ainsi fait le choix de sʼorganiser en dehors de lʼÉtat et de gérer tous les domaines de leur vie en commun (santé, éducation, justice, production...).

    ~ ~ ~ ~

    8 mai 2017 Anarchie et anarchistes

    Voter, cʼest abdiquer !
    Les Kurdes, que lʼimpérialisme anglais et français a « privé » dʼÉtat, constituent de fortes minorités en Turquie, Irak, Syrie et Iran. Le PKK, fidèle au marxisme-léninisme, a longtemps revendiqué un État kurde. Ces dernières années son leader Öcalan, sous lʼinfluence du municipalisme libertaire de Murray Bookchin, sʼefforce dʼorienter son mouvement vers un fonctionnement autonome sans État. Comment cette volonté se concrétise-t-elle en Turquie et en Syrie, dans des zones de combats, avec un parti encore omniprésent ? Lʼévolution semble bien réelle, et lʼinvestissement massif des femmes et des jeunes dans les transformations sociales en cours est sans doute la meilleure garantie dʼun autre futur. Nous recevons Pierre Bance, auteur de Un autre futur pour le Kurdistan – Municipalisme libertaire et confédéralisme démocratique. Après lʼexemple des communautés zapatistes, voici celui du Kurdistan, où des millions de personnes expérimentent des chemins qui ne peuvent quʼintéresser les anarchistes.

    ~ ~ ~ ~

    15 mai 2017 Anarchie et anarchistes

    Voter, cʼest abdiquer !
    En cette période dʼélections et dʼappels au « devoir citoyen », on veut nous faire croire que le régime représentatif en place, garant de la continuité de lʼÉtat-nation, est le modèle indépassable de la démocratie. Pourtant, aussi bien dans des périodes historiques révolutionnaires que dans les mouvements sociaux actuels, des propositions de contrôle et de révocabilité des mandatés ressurgissent régulièrement. Notre invité est Pierre-Henri Zaidman, auteur du livre Le mandat impératif – De la révolution française à le Commune de Paris.

    ~ ~ ~ ~

    ♪ ♫

    Emissions des dernières semaines :

    24 avril 2017 Anarchie et anarchistes

    Eugène Cotte est né dans une famille de petits paysans très pauvres du Loiret. Il rencontre deux jeunes anarchistes, dont le fils dʼun sabotier, avec qui il restera en contact toute sa vie. À leur contact et à travers ses lectures, il devient anarchiste. Choisissant lʼinsoumission, il sʼétablit en Suisse en 1910 et connaît une vie dʼouvrier. Rentré en France deux ans plus tard il sera ensuite arrêté. Pendant la guerre il est blessé à la bataille de la Somme et écrit ses mémoires sur son lit dʼhôpital. Dʼune grande sincérité, elles permettent dʼaccompagner un anarchiste dans ses actions et ses pensées. Sa fille, Marcelle Bréchet les a découvertes récemment et les a fait éditer sous le titre Eugène Cotte Je nʼirai pas ! Mémoires dʼun insoumis. Nos invités, Christian, du groupe Gaston Couté de la Fédération anarchiste, et Marcelle évoquent ce militant qui témoigne que lʼanarchisme avait aussi une influence dans les zones rurales.

    ~ ~ ~ ~

    17 avril 2017 Anarchie et anarchistes

    Voter, cʼest abdiquer !
    La « démocratie réelle » actuelle se présente sous la forme dʼun régime représentatif qui répond parfaitement aux besoins du capitalisme, mais satisfait de moins en moins la population. Dés les débuts de la remise en cause des tenants de la monarchie et de lʼaristocratie, les controverses sur ce quʼest une véritable démocratie ont été dʼautant plus vives quʼelles mettaient en jeu les intérêts de la bourgeoisie naissante. Aujourdʼhui le pouvoir sʼautonomise et sʼéloigne de plus en plus, depuis les communautés de communes jusquʼaux instances inter-gouvernementales. Face à cette véritable oligarchie, il ne reste à ceux qui se déplacent encore dans les isoloirs quʼà voter pour le « moins pire » ou à « faire barrage à... ». Notre invité, Paul Boino, connaît parfaitement les (dis)fonctionnements de ce régime et des rouages de lʼÉtat, aussi bien dans son aspect historique quʼactuel.

    ~ ~ ~ ~

    10 avril 2017 Luttes sociales

    Notre santé dépend en grande partie de notre environnement et de nos conditions de travail, que le capitalisme dégrade au nom du profit. Les autorités se préoccupent bien peu de ce problème essentiel, seules nos actions de résistance peuvent améliorer nos conditions de vie. Beaucoup de domaines mettent en danger aussi bien les salariés que la population. Les exemples sont nombreux : amiante, radioactivité, produits chimiques, perturbateurs endocriniens. Notre invitée, Annie Thébaut-Mony, approfondit depuis des années ses connaissances en ce domaine, aussi bien par ses recherches quʼà travers le soutien quʼelle apporte, avec lʼassociation Henri Pézerat, aux luttes dans ces différents secteurs.

    ~ ~ ~ ~

    ♪ ♫