• Trous Noirs ? Comment ça marche ?... Infos


    Emissions à venir :

    21 janvier 2019 Liberthèmes

    Jérôme Prieur, écrivain et cinéaste, est notamment connu pour la célèbre série télévisée Corpus Christi avec Gérard Mordillat, qui leur a valu des accusations de « vision hostile à lʼÉglise dans une perspective antichrétienne ».
    Beaucoup de ses livres et films sont en rapport avec lʼHistoire. Pour lui le passé doit nous atteindre aujourdʼhui, échapper à lʼhistoire officielle, être vivant et sʼincarner dans des individus. Il nous parle de ses deux récentes productions, un livre La moustache du soldat inconnu et un film, diffusé sur Arte, Ma vie dans lʼAllemagne dʼHitler.
    Pour le premier, sur la guerre de 14-18, il a accumulé photos, documents, livres, film amateur, lettres de Poilus. Il souhaitait comprendre comment ils avaient vécu dans un enfer inracontable, inimaginable.
    Le film est basé sur des témoignages, rassemblés en 1939, dʼexilés allemands racontant par écrit leur vie quotidienne en Allemagne avant et après la venue au pouvoir dʼHitler. Pour lʼillustrer, des vidéos amateur montrant des foules extatiques assistant à des parades nazies, mais aussi toute une « élite », philosophes, banquiers, religieux sʼenthousiasmant pour le national-socialisme : « Être du côté des vainqueurs pour pouvoir sʼen prendre aux ennemis de lʼÉglise, et on nʼavait pas peur de faire passer cette intention comme purement chrétienne »...

    ~ ~ ~ ~

    ♪ ♫

    Emissions des dernières semaines :

    14 janvier 2019 Luttes sociales

    « Chaud, chaud, lʼhiver sera chaud ! », Jupiter craint lʼ« annus horrribilis » qui sʼannonce, fustige ceux qui ne sont « que les porte-voix dʼune foule haineuse », encourage ses forces du désordre à évacuer les points de blocage, afin de rafistoler un État qui nʼest pas de droit, mais de guingois. Autour des ronds-points, ces « ZAD du pauvre », plusieurs directions divergentes sʼouvrent, dont celle des Gilets Jaunes de Commercy appelant à une grande réunion nationale des comités populaires locaux le 26 janvier : « Ensemble créons l’assemblée des assemblées, la commune des communes, c’est le sens de l’histoire, c’est notre proposition ».
    Lʼhiver des métamorphoses ? sʼinterroge Freddy Gomez, notre invité avec Samuel Hayat, Les Gilets jaunes, lʼéconomie morale et le pouvoir, avec Patrick, muni de ses armes de dérision massive sur le rond-point de Nemours, une chanson et sa guitare, et avec Mohamed, animateur de l’émission La santé dans tous ses états.

    ~ ~ ~ ~

    7 janvier 2019 Luttes sociales

    Et si l’État continuait sa guerre contre la classe ouvrière, les précaires les étrangers ; et si le Dieu Profit continuait à détruire le Code du travail, les conseils de prudhommes, les services publics ; et si une « loi de contrôle généralisé » donnait tout pouvoir à la police dans le cadre d’une dictature ordo-libérale, oligarchie soutenue par les militaires ; et si la Sécurité intérieure parquait, fichait, expulsait les musulmans... : le Syndicat appellerait à la « Grande Manifestation », à laquelle les forces de l’ordre se seraient préparées, mais aussi des activistes radicalisés, des islamistes, des provocateurs manipulés, sans compter les cieux qui nourriraient en leur sein une tempête apocalyptique.
    Nous sommes en 2024 et Gérard Mordillat, dans son roman Ces femmes-là, nous emmène auprès d’humains de tous âges pour une journée qui peut transformer la Société, mais aussi leur vie personnelle : Daisy, Maxence, Marion, Cassandre, Ernest, Faustine, Yasmina et bien d’autres ne sont pas des personnages abstraits mais des êtres de chair, de sang et de mots. Beaucoup de femmes participent, ce qui fait dire avec mépris au général Dutuit : « Ces femmes-là ne doutent de rien » et à Gérard Mordillat : « Elles étaient le chaos, l’insurrection ».

    ~ ~ ~ ~

    17 décembre 2018 Luttes sociales

    Comprendre ce qui se joue dans ce mouvement de révolte incontrôlable, que personne nʼavait vu venir : dʼoù vient ce « péril jaune », qui fait descendre Jupiter de son Olympe, déroute les partis politiques, désoriente certains « intellectuels » englués dans leur mépris, dissémine les forces de répression sur des centaines de foyers de la colère  ? Son refus de toute mise en cause de son autonomie, son aspiration à la démocratie directe, ouvrira-t-il la voie vers un projet émancipateur, fédérant les « Cahiers de doléances » qui se discutent ici et là ?
    Certains dʼentre eux commencent à sʼen préoccuper : « Nous devons retrouver notre souveraineté en inventant dʼautres formes dʼorganisation » (gilets jaunes gascons) ; « Nous appelons à créer partout en France des comités populaires, qui fonctionnent en assemblées générales régulières ».
    Pour en parler avec nous : Pierre Bance, qui réagit avec passion dans « Lʼheure de la commune des communes a sonné » et Freddy Gomez, dont le site acontretemps.org publie plusieurs textes et qui sʼinterroge sur « Lʼhiver des métamorphoses ? », Mohamed, animateur de l’émission « La santé dans tous ses états ».

    ~ ~ ~ ~

    ♪ ♫