• Trous Noirs ? Comment ça marche ?... Infos


    Emissions à venir :

    24 septembre 2018 Luttes sociales

    Depuis Vive la Sociale en 1983, Gérard Mordillat montre la condition ouvrière dans ses films, et aussi ses romans. Mélancolie ouvrière, le plus récent, est sorti en DVD après sa diffusion sur Arte cet été. Il sʼinspire du livre de Michelle Perrot, intéressée par le monde du travail et par l'histoire des femmes, qui retrace la vie et les engagements dans le syndicalisme ouvrier de Lucie Baud, ouvrière de la soie dans lʼIsère, bassin historique de cette industrie. En 1905, elle déclenche une grève le jour où le patron veut obliger les ouvrières à travailler 14 heures par jour, au lieu de 13 heures, pour un salaire réduit dʼun tiers ! Le film fait la part belle à cette femme qui ne veut plus se taire et subir. Les sentiments des personnages sʼexpriment à travers des chansons, dont Le Temps des cerises. Gérard Mordillat partage avec nous ses convictions et ses émotions.

    ~ ~ ~ ~

    1 octobre 2018 Sous les pavés... la terre

    Anton Pinschof, paysan bio dans le Finistère, a arpenté le globe pour porter la voix des paysans bio en Europe et dans le monde. Il évoque ses pratiques et ses rencontres dans un secteur qui intéresse de plus en plus de paysans, de consommateurs, mais aussi dʼintérêts financiers : que penser des labels tel AB, quel est le rôle des organisations nationales, la FNAB (Fédération nationale dʼagriculture biologique), ou internationales, lʼIFOAM (Fédération internationale des mouvements dʼagriculture biologique), lʼINOFO (réseau inter-continental des organisations de paysans biologiques, quel est le poids des paysans dans ces diverses organisations.

    ~ ~ ~ ~

    ♪ ♫

    Emissions des dernières semaines :

    17 septembre 2018 Liberthèmes

    Dans son manifeste de 2012, lʼassociation Technologos interroge : « Maîtrisons-nous nos techniques ou en sommes-nous les esclaves ? » : afin de résister à sa sacralisation, il sʼagit dʼouvrir un débat public pour œuvrer à sa démystification. Conscients quʼ« un État ne peut se développer que sur la base de la valeur technicienne », ils combattent lʼidéologie productiviste et technicienne. Pour cela, il est nécessaire de « sʼorganiser par le bas, sur le terrain, depuis des groupes locaux aux effectifs réduits (afin que la parole y circule et que la responsabilité sʼexerce), reliés entre eux sur le mode fédératif ». Dans les groupes, la recherche du consensus est préférée au vote. Plusieurs initiateurs de Technologos sont dans nos studios, Hélène Tordjman, Hervé Le Meur et Anthony Laurent.

    ~ ~ ~ ~

    10 septembre 2018 Luttes sociales

    Août 1910, grève illimitée sur le port du Havre, animée notamment par Jules Durand, syndicaliste révolutionnaire et secrétaire du syndicat des charbonniers. Une machination orchestrée par les armateurs, le dirigeant de la Compagnie Générale Transatlantique étant une relation du procureur, aboutit à sa condamnation à mort pour un crime quʼil nʼa pas commis, commuée ensuite en sept ans de réclusion. Il est finalement libéré le 15 février 1911 mais, brisé par cette affaire, Jules Durand sombre dans la folie et ignore que, grâce à diverses mobilisations et de nombreux soutiens, son innocence sera reconnue par la Cour de Cassation le 15 juin 1918. Cent ans plus tard, lʼassociation « Les Amis de Jules Durand » publie Jules Durand Lettres de prison septembre 1910 – février 1911 pour faire connaître plus largement lʼ« affaire Dreyfus du monde ouvrier » et la personnalité de sa victime. Pour en parler nous recevons Jean-Pierre Castelain, président des « Amis de Jules Durand », Anne Steiner qui a écrit le texte 1910 : Jules Durand, charbonnier et martyr et Nicolas Eprendre, contributeur du livre, notamment pour les illustrations.

    ~ ~ ~ ~

    3 septembre 2018 Liberthèmes

    Les « Reclusiennes », organisées à Sainte-Foy-la-Grande, lieu de naissance du géographe anarchiste Élisée Reclus, avaient cette année pour thème « lʼargent ». Écoutez de larges extraits de lʼatelier débat « Lʼargent en rouge et noir », avec des interventions de Fabien Colombo, philosophe marxiste, sur « Karl Marx et lʼargent » et Philippe Pelletier, géographe anarchiste, sur « DʼÉlisée Reclus à David Graeber en passant par Mauss : lʼargent ».

    ~ ~ ~ ~

    ♪ ♫