• Trous Noirs ? Comment ça marche ?... Infos


    ♪ ♫

    Emissions des dernières semaines :

    15 avril 2019 Terre et radioactivité

    Jean-Marc Royer, auteur du livre Le monde comme projet Manhattan – Des laboratoire du nucléaire à la guerre généralisée au vivant, dans lʼémission du 11 mars avait donné des informations et ses analyses sur les causes et les conséquences du désastre de Fukushima. Il a montré comment lʼappareil dʼÉtat américain avait, dans le plus grand secret, mené le projet militaire le plus gigantesque de tous les temps sacralisant lʼentrée dans lʼÂge atomique par le sacrifice dʼun demi-million de cobayes. : « Nous remercions Dieu dʼavoir mis la bombe entre nos mains plutôt quʼentre celles de nos ennemis et nous prions pour quʼIl nous amène à lʼemployer à Ses fins », Harry Truman, président des États-Unis.
    Aujourdʼhui, ll explique comment cette guerre au vivant, menée par le complexe scientifico-militaro-industriel, a continué par dʼautres moyens, menaçant la biosphère et ses habitants.

    ~ ~ ~ ~

    8 avril 2019 Terre et Liberté

    Qui s'intéresse aux Maasaï, ce peuple de pasteurs nomades, accompagnant leurs troupeaux, sans se soucier des frontières ? Les touristes attirés par le mythe qui les entoure, qui les perçoivent comme des beaux objets exotiques à photographier ? Les gouvernements du Kenya et de la Tanzanie, qui les méprisent car appartenant au passé, refusant lʼAfrique moderne ouverte au capitalisme ? Les fermiers privés ou les policiers des parcs nationaux, qui favorisent expulsions, emprisonnements, incendies dʼhabitations, pour quʼils disparaissent face à lʼéco-tourisme et aux safaris ? Notre invitée, Marie-France Planeix, les a approchés dès les années 1970, sʼy est fait des amis, des frères, a participé à leurs festivités, leurs rires, leurs chants, leurs danses. Elle est récemment repartie pour quelques semaines les retrouver, soutenir leurs luttes pour faire vivre leur culture : « Pour les Maasaï, le système marchand y est à un stade si rudimentaire que l’on se prend aisément à imaginer ce que doit être la vie dans une société sans classes, sans hiérarchie, sans représentation sociale, sans propriété privée, sans interdits ni contraintes ».

    ~ ~ ~ ~

    8 avril 2019 Luttes sociales

    19h30 - 21h : Algérie. Trous Noirs et Chroniques d’ailleurs (émission des relations internationales de la Fédération anarchiste) proposent :
    Pour la première fois depuis vingt ans, lʼAlgérie se réveille sans Bouteflika à sa tête.
    Des marées humaines, encore plus importantes que les vendredi précédents, ont déferlé dans les principales villes car les manifestants, au-delà de leur joie, veulent affirmer leur refus de lʼancien système dans sa globalité : « Le peuple veut qu’ils s’en aillent tous », «  On va les chasser, un par un », « On écrit une nouvelle page de notre histoire », « En quelques semaines, tous les Algériens sont devenus politologues ». Notre invité, Ndejib Sidi Mousssa, rentre dʼun séjour de 3 semaines dans son pays dʼorigine. Avant son départ, il avait signé avec Mohamed Harbi un magnifique texte : LʼAlgérie au bord de lʼéclosion : « L’aspiration à un changement radical s’est exprimée massivement et avec force dans les rues, faisant vaciller les tenants du régime. Pour la grande majorité de notre peuple, la quête de la liberté n’est pas séparable de celle de l’égalité ». Ils exprimaient leurs espoirs : « Il s’agit d’aller le plus loin possible dans la remise en cause de l’ordre capitaliste, sécuritaire, patriarcal et religieux. Le chemin qui mène à l’émancipation sociale est long mais il n’est pas d’autre voie pour réaliser l’épanouissement de chacun et de tous ». Nous partagerons les impressions et les analyses de Nedjib avec Mohamed, animateur de Radio Libertaire.

    ~ ~ ~ ~

    ♪ ♫